Nos actualités

Découvrez les 10 finalistes EDF Pulse Africa

Publié le 09/11/2017

Découvrez les 10 finalistes du concours EDF Pulse Africa
 
HydroIQ est un dispositif d’optimisation de la consommation d’eau grâce à un compteur intelligent et une plateforme.
Un principe simple : permettre au consommateur de définir et de gérer sa consommation d’eau à son rythme selon ses besoins et selon son budget.
Une consommation à la demande avec un système de paiement mobile money (MPESA). http://hydroiq.co.ke
 
NDOTO est un compteur électrique intelligent, équipé d'un module 3G/2G qui permet la communication sans fil avec une plateforme web à travers n’importe quel réseau GSM local afin de permettre une lecture précise et en temps réel de tous les indices de surveillance d'énergie (tension, voltage, ampérage …).
Grâce à ce système, n’importe quel utilisateur peut visualiser la consommation d’électricité de l’ensemble de ses équipements en temps réel. http://ndoto.cm


 
AEON Power bag est un sac à dos/sac d’ordinateur doté d’un système embarqué permettant d’alimenter à distance tout appareil mobile grâce aux signaux émis par les émetteurs de télécommunications.
Cet outil est destiné aux étudiants, aux professeurs ou à tout utilisateur d’appareils mobiles.
 
 
Medical care kiosk est un container de 12 mètres carrés transformé en salle de téléconsultation médicale équipée et alimentée en énergie solaire par une installation photovoltaïque.
Il permet de connecter les patients à des médecins spécialistes à distance (à travers internet par satellite) sous le suivi d’un personnel médical qualifié. http://hiascorp.com
 
Solar box est un cube solaire photovoltaïque produisant deux fois plus d’énergie que des panneaux de même puissance disposés sur une surface plane.
Un cube Solar box de 90 Wc va produire entre 600 Wh et 800 Wh par jour alors que les mêmes panneaux disposés sur une surface plane produiront entre 300 Wh et 400Wh par jour.
Le produit est déjà commercialisé au Gabon. Il a contribué à l’électrification de la première cité écologique du Gabon (Edock city). https://solarboxgabon.com
 
LONO est projet qui transforme les déchets organiques en biogaz (pour le combustible de cuisson) et en biométhane (pour la production d’électricité).
Un procédé est réalisé à l’aide de petites et moyennes unités de fermentation décentralisées pour une transformation locale des déchets organiques disponibles (déchets agricoles, déchets domestiques, etc.) en biogaz. Les déchets organiques sont traités et commercialisés comme engrais aux distributeurs et aux coopératives en Côte d'Ivoire. Le biogaz est purifié et transformé en électricité pour une utilisation en zones off-grid.
 


 
EDUAIR est un projet , fonctionnel qui favorise la réduction de la fracture numérique et de la fracture énergétique.
Ses box permettent de faire un bon en avant dans la transformation digitale et l’économie numérique en donnant à tous un accès à tout type de contenu, et ceci, sans connexion à internet.
Mais en plus, elle permet de le faire en l’absence d’énergie classique grâce à l’utilisation de la technologie solaire qui en fait une box connectée et alimentée 24h/24. http://eduair.org



 
NANOE est une solution collective de production, de stockage et de distribution d’énergie solaire en local.
C’est une solution qui mutualise les besoins et donc les réponses qui y sont apportées. Elle est flexible, rapide et abordable.
Une plateforme entrepreneuriale, dont l’objectif est de former des entrepreneurs locaux à installer puis à exploiter ces nano-réseaux.



 
MAJIK WATER démocratise l'acces à l'eau potable dans les communautés arides grâce à la fourniture de générateurs d'eau atmosphériques (machine qui transforme l’humidité de l’air en eau pure) alimentés avec des panneaux solaires.
 
La Ferme Digitale Écologique est un projet agricole moderne basé sur l'usage rationnel de l'eau et l'énergie solaire off grid. Dans les faits, c’est un package d'innovations intégrées (Télé-Irrigation et ses dérivés). Toutes les ressources sont gérées de façon intelligente et à distance via une application mobile.
Toutes les innovations intégrées ont été testées séparément et elles sont opérationnelles Certaines d'entres elles ont déjà été commercialisées.

L’Afrique, une terre bénie : une multitude de richesses et une remarquable jeunesse.

Publié le 29/09/2017

Astria Fataki est l’une de ces pépites qui se dévouent pour le progrès et le rayonnement de l’Afrique. La jeune franco-congolaise de 27 ans, diplômée de Sciences Po Paris, est la fondatrice du premier centre de formation d’excellence spécialisé dans le secteur de l’énergie en Afrique. Energy Generation Academy est basé à Lomé, la capitale du Togo. Cette structure vient répondre à un besoin d’accompagnement pour le développement entrepreneurial des jeunes porteurs de projets africains.

« La jeunesse africaine est une ressource abondante, talentueuse et malheureusement sous-exploitée. J’ai rencontré tellement de jeunes innovateurs qui m’ont avoué qu’ils regrettaient de ne pas être suffisamment soutenus dans leur élan créateur et innovateur. Une fois le buzz médiatique passé, ils sont laissés à eux-mêmes. J’ai pensé qu’il fallait faire quelque chose » confie Astria.

 S’engager et s’impliquer pour le développement de l’Afrique a toujours été comme une évidence pour la jeune entrepreneure. Depuis son brillant cursus à Science Po, en passant par ses diverses expériences à travers le monde, le fil rouge a été l’Afrique, avec une prédominance de la question de l’accès à l’énergie pour tous les africains. Lors d’un séjour en Inde, c’est la révélation pour Astria : « c’est en Inde que j’ai découvert cette approche qui consiste à mettre sur pied des projets d’électrification rurale avec une démarche de rentabilité et de viabilité économique. Pour moi, il fallait absolument le répliquer chez nous, en Afrique ».

 «  Au niveau du continent, les productions d’électrification - Made in Africa - sont très rares pour répondre à cette problématique »


Comment contribuer à améliorer l’accès à l’énergie en Afrique en utilisant des ressources locales?

La fondatrice d’Energy Generation pose un constat simple : «  au niveau du continent, les productions d’électrification - Made in Africa - sont très rares pour répondre à cette problématique ». C’est de là que naît la « big idea » du projet Energy Generation et aujourd’hui Energy Generation Academy.

Le pari d’Energy Generation Academy c’est d’accompagner toute une génération de jeunes africains pour se former à l’entreprenariat afin qu’ils puissent structurer leurs idées et les implémenter. Comme le souligne si bien Astria, « il ne suffit pas d’entreprendre car, sans dispositif d’accompagnement, l'entreprenariat ne pourra pas résoudre le problème du chômage des jeunes africains ». Il s’agit de leur apporter des connaissances et des compétences, du leadership et du développement personnel. Des partenaires de premier ordre tels que la Fondation Schneider Electric et Greenwish Partners garantissent l’excellence de la formation proposée par l’Energy Generation Academy. La deuxième édition du concours Africa Energy Generation Prize vient d'être lancée pour recruter la prochaine promotion de l’« Academy ».

« D’ailleurs, les 3 lauréats de la précédente promotion, désormais matures et implémentables, sont d’excellents profils pour le concours EDF Pulse Africa qui offre aussi un dispositif sérieux d’accompagnement à un niveau plus avancé, en quelque sorte la continuité de notre démarche » signale Astria Fataki.


Par Ketty AMBATTA
Haut de page